Voici, si vous le voulez bien, quelques poèmes que j'ai écrits.

Vous pouvez les retrouver ici, où je les publie "en direct".

Dans la forêt de feu

Le chant d’un oiseau

Invisible pour les yeux

Mais pas pour mon âme

 

Mais pas pour mon âme

Qui a su le trouver

Et depuis, l’oiseau

S’y est posé

Jill Wellington

 Photo : Jill Wellington

20/11/2020

Quand du soir le bleu

Descend sur mon âme

Que de mon feu

S’éteint la dernière flamme

 

De toi, je me languis.

Espérant ton retour,

J’ai laissé sur la nuit

La porte ouverte, mon amour.

28/12/2020

Tout le printemps souffrant

Tout l’été assoiffé

Tout l’automne agonisant

En hiver, fut éclose

Cependant une rose

Sereinement enneigée

IMG_0984.jpeg

 Photo personnelle

Enrouée la voix

Petit chat n’est pas rentré

Angoissée la nuit

22/01/2021

Nuit tétanisée

Dans la neige du matin

Traces du renard

05/01/2021

La pâture abandonnée,

Je suis allée visiter.

Les crocus par milliers,

De leurs pourpres reflets,

L’ont abreuvée.

Je ne puis avancer

De crainte de les écraser,

Et depuis, j’erre émerveillée

Dans la pâture abandonnée

Où personne, non jamais

Ne viendra me rechercher

aaron-burden-hB_xgEXucQs-unsplash.jpg

 Photo : Aaron Burden

16/11/2020

Où sont-ils allés

Les poèmes oubliés ?

Poussières de rêves

09/01/2021

Pétrifié le vent

Le soir d'un gris de rose

Un arbre veille

08/01/2021

Dans mon jardinet

Les poires furent picorées

Les châtaignes grignotées

Et les glands dissimulés.

 

Les pommes ont disparu

Les choux, dévorés tout crus

Récurées, les noisettes…

Vide est mon assiette !

04/01/2021

Crépite le feu

Roulé en boule le chat

Soucis oubliés

SAM_5445_1024x1024.jpg

Peinture : ©Rachel Toll

26/12/2020

Le souffle de la nature

Dans mes cheveux s’écoule.

Le vent, tel un fruit mûr,

Les herbes parfume de sa houle.

 

Le soleil de janvier

Dissipe mes pensées errantes

Comme des bêtes fumantes

Autour d’un étang glacé.

02/01/2021

13/01/2021

J’entrerai dans les herbes folles

Comme on entre dans la mer

Je me noierai dans les corolles

D’un rose si clair

 

Mes cheveux berceront les blés

En une écume dorée

Que les oiseaux viendront picorer

En criant leur félicité.

DYRqP6SWkAYsiI-.jpeg

Peinture : Auguste Renoir

29/01/2021

Le fleuve embrumé

Un héron claque du bec

Ultime soupir

30/01/2021

Se mêle au brouillard

Le feu de la cheminée

Que la pie pourfend

Tombé en hiver

Sur le prunier je pleure

Une larme givrée

27/01/2021

Premières primevères

Se peut-il que le printemps…

Mon coeur se réchauffe

03/02/2021

Quand la lune sera pleine

Et le ciel argenté

Quand crémeuse la Voie lactée

M'aura faite sienne

 

À moi, tu reviendras

Sous mes pas ton rire crissera

Sur moi se refermeront tes bras

Et l'éternité régnera

16/01/2021

28/01/2021

Pissenlit si jaune

Que de honte

Le soleil s'en est retourné

SAM_0504_640x427_1024x1024.jpg

Peinture : ©Rachel Toll

14/12/2020

Jardin enneigé

Un rouge-gorge affamé

Loin est le printemps

01/12/2020

Le geai et la pie

Au troisième jour de l'hiver

Dans l'arbre chatoient

12/11/2020

Puissent ces quelques mots de moi

Tendrement chauffés à la flamme

De mon coeur en émoi

Atteindre ton âme.

Jamais le ciel ne fut tant prié

Du retour de l'être aimé

Et le bruit de tes chevaux sur le pavé

Me tarde plus qu'il est possible d'endurer

the-letter-george-goodwin-kilburne.jpg

Peinture : George Goodwin Kilburne

06/02/2021